5 septembre 2018

IFSI /IFAS /IFAP

 IFSI : Institut de Formation en Soins Infirmiers

Pour mieux nous connaitre

LIVRET D’ACCUEIL ETUDIANT.E.S et ELEVES

Deux voies d’accès sont possibles pour intégrer la formation infirmière:

1- La procédure d’inscription sur la plateforme nationale Parcoursup : parcoursup.fr

  • Conditions d’accès
  • – Etre âgé de 17 ans au 31 décembre de l’année d’entrée en formation
    – Titulaire d’un Bac ou d’une équivalence
    – Lycéen en classe de terminale

2- La sélection dans le cadre de la Formation Professionnelle Continue

  • Conditions d’accès
  • Pour la sélection 2021, en référence à l’arrêté du 30 décembre 2020 relatif à l’adaptation des modalités d’admission, de certaines formations en santé dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID 19, et en accord avec l’ARS-PACA, la modalité retenue consiste en :
  • – Un entretien portant sur l’expérience professionnelle du candidat. L’entretien, d’une durée de vingt minutes, est noté sur 20 points. Il s’appuie sur la remise d’un dossier complet permettant d’apprécier l’expérience professionnelle, le projet professionnel et les motivations du candidat, ainsi que ses capacités à valoriser son expérience professionnelle.
    Pour être admis, le candidat doit obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’épreuve susmentionnée.
    40 % des places agrées sont réservées à cette voie d’accès.
  • – Etre âgé de 17 ans au 31 décembre de l’année d’entrée en formation
    – Justifier de 3 ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves

LA FORMATION EN SOINS INFIRMIERS EST FINANCÉE PAR LE CONSEIL  RÉGIONAL pour les étudiants en formation initiales et demandeurs d’emploi.

 

  • Les étudiants ont la possibilité de signer un contrat d’apprentissage en collaboration le CERFAH.
  • TAUX DE RÉUSSITE AU DIPLÔME D’ETAT INFIRMIER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • DOSSIER MÉDICAL À FOURNIR À L’ENTRÉE EN FORMATION

Les certificats suivants seront exigés avant la rentrée scolaire :

  1. Un certificat établi par un médecin agréé par l’agence régionale de santéattestant que l’étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession ;
  2. Un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

 

VACCINATIONS OBLIGATOIRES POUR LES ÉTUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS 

  • Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTPolio)
  • Hépatite virale B + sérologie taux d’anticorps anti-HBs
  • Vaccin ANTI-COVID, 2 doses ou certificat de rétablissement ou de contrindication.

 

  • ATTENTION
  • Il est important de renseigner et de mettre à jour vos informations (adresse postale, RIB, médecin traitant) afin de pouvoir bénéficier de tous les services auxquels vous avez droit.
  • Si vous êtes nouvel étudiant cette année, vous devez penser à créer un espace personnel d’assurance maladie en ligne, le compte ameli.

 

  • CONTRIBUTION A LA VIE ETUDIANTE ET DE CAMPUS (CVEC)

Vous devez vous acquitter de la contribution à la vie étudiante (CVEC) AVANT TOUTE INSCRIPTION, directement sur la plateforme du CROUS : https://cvec.etudiant.gouv.fr/

Le tarif pour l’année scolaire 2021/2022 est de 92 €.

Avec la quittance d’acquittement de la CVEC vous finaliserez votre inscription dans l’établissement.

La contribution à la vie étudiante est due par tous les étudiants sauf :

  • les boursiers Région sur critères sociaux,
  • les étudiants bénéficiant du statut de réfugié,
  • les étudiants bénéficiant de la protection subsidiaire,
  • les demandeurs d’asile.

Si vous êtes exonérés, vous devrez fournir une attestation d’exonération de la CVEC lors de votre inscription.

REMBOURSEMENT CVEC

Si vous avez payé la CVEC alors que vous avez obtenu une bourse d’études régionale pour l’année universitaire, vous pourrez demander le remboursement de celle-ci sur la plateforme du CROUS https://cvec.etudiant.gouv.fr/

 

  1. LIENS UTILES

Compte Ameli : https://www.ameli.fr

Étudiant : les modalités de votre prise en charge

https://www.ameli.fr/paris/assure/droits-demarches/etudes-emploi-retraite/etudes-stages/etudiant

Actualités Ameli

https://www.ameli.fr/paris/assure/actualites/etudiants-mieux-se-soigner-grace-une-protection-sociale-plus-simple-et-gratuite

Le portail numérique des démarches et services de la vie étudiante

http://www.etudiant.gouv.fr/cid104942/la-securite-sociale-etudiante.html

 

  • BOURSES REGIONALES

DEMANDES BOURSES D’ÉTUDES RÉGIONALES

Les 1ères demandes de bourses et/ou indemnités régionales doivent s’effectuer directement sur le site du Conseil Régional

https://aidesformation.maregionsud.fr

*Les redoublants doivent se rapprocher de la Région pour connaitre les modalités de dépôt de leur dossier.

POUR TOUTE INFORMATION :

Site internet : https://aidesformation.maregionsud.fr

Adresse mail unique : aides.sanitaire.sociale@regionpaca.fr

CE PORTAIL PERMETTRA DE DÉPOSER EN LIGNE, UNE DEMANDE POUR CERTAINS DISPOSITIFS D’AIDES RÉGIONALES, AUTRE QUE LES BOURSES D’ÉTUDES DU SECTEUR SANITAIRE ET DU TRAVAIL SOCIAL.

  • POLE EMPLOI : FINANCEZ VOTRE FORMATION

Si vous êtes demandeur d’emploi, il est nécessaire de faire valider votre projet de formation auprès de votre conseiller avant d’entamer toutes démarches auprès des centres de formation.

Le conseiller Pôle emploi vérifiera avec vous votre situation par rapport à votre rémunération durant la scolarité et les possibilités de prise en charge ainsi que les conditions administratives liées à la formation.

 

  • DEROULEMENT DE LA FORMATION

Elle se déroule sur 3 ans, soit 6 semestres :

  • 60 semaines de cours en IFSI sur la base de 35 heures hebdomadaires,
  • 60 semaines de stages sur la base de 35 heures hebdomadaires,
  • 900 heures environ de travail complémentaire personnel, soit environ 300 heures par an.LES DIX COMPÉTENCES INFIRMIÈRES
  • Les étudiants bénéficient de 28 semaines de vacances sur la totalité de la formation.
  1. Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique
  5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  7. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  8. Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  9. Organiser et coordonner des interventions soignantes
  10. Informer et former des professionnels et des personnes en formation

 

UNITÉS D’ENSEIGNEMENTS

Les unités d’enseignement (UE) sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l’acquisition de compétences.

Elles couvrent 6 champs :

SCIENCES HUMAINES, SOCIALES ET DROIT

Psychologie, anthropologie, santé publique, éthique, déontologie…

SCIENCES BIOLOGIQUES ET MÉDICALES

Biologie, handicap, processus traumatiques, inflammatoires, tumoraux, hygiène, pharmacovigilance…

SCIENCES ET TECHNIQUES INFIRMIÈRES (LES FONDEMENTS ET LES MÉTHODES)

Projet de soins infirmiers, organisation de travail, démarche clinique infirmière…

SCIENCES ET TECHNIQUES INFIRMIÈRES (LES INTERVENTIONS)

Soins de confort, soins relationnels, soins préventifs et éducatifs, soins d’urgence, soins palliatifs…

INTÉGRATION DES SAVOIRS ET POSTURE PROFESSIONNELLE

Accompagnement de la personne dans la réalisation de soins quotidiens, évaluation d’une situation clinique…

MÉTHODES DE TRAVAIL

Anglais et technologies de l’informatique et de la communication.

 

  • STAGES

Quatre types de stages sont prévus tout au long de la formation. Ils sont représentatifs de familles de situations, c’est-à-dire des lieux où l’étudiant rencontre des spécifications dans la prise en soins :

  1. Soins de courte durée (médecine, chirurgie, obstétrique…)
  2. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation
  3. Soins en santé mentale et en psychiatrie
  4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie

DURÉE ET RÉPARTITION DES STAGES

  • En 1ère année : 5 semaines en Semestre 1 et 10 semaines en Semestre 2,
  • En 2ème année: 10 semaines en Semestre 3 et 10 semaines en Semestre 4,
  • En 3ème année : 10 semaines en semestre 5 et 15 semaines en semestre 6.

MODALITES PEDAGOGIQUES

  • Présentiel
  • e- learning
  • Apports théoriques
    Groupes de travail
    Mises en situation
    MOOC
    Travaux pratiques
    Simulation en santé en laboratoire, jeux de rôles, serious game
    Argumentations orales de travaux écrits à partir de problématique rencontrée en stage
    Mémoire individuel avec soutenance orale
  • Suivi individuel

 

MOYENS TECHNIQUES

  • Mannequins de moyenne fidélité
    Salle de simulation en santé
    Outils numériques (LMS, tableaux numériques interactifs…)
    Equipements de protection individuels (EPI)

 

  • Références et documents d’appui
  • Arrêté du 31 juillet 2009 modifié relatif au diplôme d’erat d’infirmier décret n°2010 – 1123 du 23 septembre 2010 relatif à la délivrance du grade de licence
  • Annexes à l’arrêté du 31 juillet 2009

 

  • EVALUATION et VALIDATION DES COMPETENCES :
  • Evaluation continue des unités d’enseignements sous forme d’évaluations écrites de connaissances, de travaux de groupes, de simulation en santé…
    Validation des compétences en stages sans dépasser 10% d’absences sur les trois ans de formation
    Mémoire de fin d’étude (intégré dans une UE)
  • VALIDATION DES CRÉDITS

Dans le cadre de l’harmonisation européenne des diplômes, le référentiel de formation en soins infirmiers donne lieu à l’attribution de 180 ECTS (système européen de transfert et d’accumulation de crédits universitaires), à raison d’une capitalisation de 30 crédits par semestre.

L’obtention des 180 ECTS par la validation des unités d’enseignement, les 10 compétences du métier d’infirmier et l’ensemble des stages permettent ainsi à l’étudiant en soins infirmiers de prétendre à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier (DEI) délivré par le Ministère des Solidarités et de la Santé et par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Le grade de licence est délivré par l’université.

 

  • EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Le métier offre de multiples perspectives de carrière, tant en matière de spécialisation que d’encadrement :

  • Infirmier puériculteur : formation en 12 mois en poursuite de formation,
  • Infirmier de bloc opératoire : formation en 18 mois en poursuite de formation
  • Infirmier anesthésiste : formation en 24 mois après 2 ans d’expérience professionnelle,
  • Infirmier de pratique avancée : formation universitaire de 24 mois en poursuite de formation ;
  • Cadre de santé : diplôme de cadre de santé, formation de 10 mois après une expérience minimale de 4 ans d’exercice du métier d’infirmier.

Des passerelles sont possibles avec d’autres métiers de la Santé, sous conditions (kinésithérapeute, médecin…).

 

 

 

IFAS : Institut de Formation d’aides-soignants

Fiche détaillée: FORMATION AS

FORMATION INITIALE

La formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1540 heures se répartissant en 770 heures de formations théorique et 770 heures de formation clinique.

 

La formation est financée par :

  • le Conseil Régional : https://www.maregionsud.fr/
  • l’employeur : Public (ANFH)
  •                          Privé (Transition-Pro)
  • le Conseil Départemental : https://www.departement13.fr/
  • Pôle Emploi : si vous êtes demandeur d’emploi, il est nécessaire de faire valider votre projet de formation auprès de votre conseiller avant d’entamer toutes démarches auprès des centres de formation.

Le conseiller Pôle emploi vérifiera avec vous votre situation par rapport à votre rémunération durant le stage et les possibilités de prise en charge ainsi que les conditions administratives liées à la formation.

RÉMUNÉRATION DES ÉLÈVES

  • Bourse Région
  • Docapost- sous conditions de dossier à remplir

 

FORMATION EN APPRENTISSAGE

L’IFAS du CH Aubagne propose une formation aide-soignante en apprentissage avec le CERFAH https://www.cerfah.fr/ . Le programme des études est identique à la formation classique, toutefois, la formation en apprentissage est réservée aux personnes de moins de 30 ans et s’étale sur 12 mois.

La formation en apprentissage est financée par l’employeur.

 

LES ONZE COMPÉTENCES DE LA FORMATION D’AIDE-SOIGNANT

COMPÉTENCE 1 : Accompagner les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires

COMPÉTENCE 2 : Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de la personne, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer

COMPÉTENCE 3 : Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins

COMPÉTENCE 4 : Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de la personne

COMPÉTENCE 5 : Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation

COMPÉTENCE 6 : Établir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage

COMPÉTENCE 7 : Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels

COMPÉTENCE 8 : Utiliser des techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés

COMPÉTENCE 9 : Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins

COMPÉTENCE 10 : Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités

COMPÉTENCE 11 : Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques

 

LES DIFFÉRENTS MODULES D’ENSEIGNEMENTS

  • Bloc 1 : Accompagnement et soins de la personnne dans les activités de la vie quotidienne et sa vie sociale 

° Module 1 : Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale

° Module 2 : Repérage et prévention des situations à risque

  • Bloc 2 : Évaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration

° Module 3 : Évaluation de l’état clinique d’une personne

° Module 4 :  Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement

° Module 5 : Accompagnement de la mobilité de la personne aidée

  • Bloc 3 : Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants

° Module 6 : Relation et communication avec les personnes et leur entourage

° Module 7 :  Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs

  • Bloc 4 : Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention

° Module 8 : Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés

  • Bloc 5 : Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques

° Module 9 : Traitement des informations

° Module 10 : Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques

Validation

Plusieurs types d’épreuves sont organisés pour évaluer les modules :

  1. Des études de situations
  2. Des pratiques simulées en laboratoire de simulation en santé

 

STAGES

  1. Ils sont au nombre de 4, réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

Trois stages de cinq semaines visent à explorer les trois missions suivantes de l’aide-soignant :

° Accompagner l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et sociale ;
° Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences ;
° Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.

Un stage de sept semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences.

Au cours de ces stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le weekend.

Pour chaque stage l’ensembles des 11 compétences est évalué selon une grille définie dans le référentiel de formation, à partir d’un port folio

Au terme des quatre stages, l’équipe pédagogique réalise le bilan des acquisitions de l’élève en établissant le total obtenu à chaque unité de compétence.

Chaque compétence est validée si l’élève aide-soignant obtient une note au moins égale à la moyenne pour chacune d’elles.

 

TAUX DE RÉUSSITE AU DIPLÔME D’ÉTAT D’AIDE-SOIGNANT

 

 

 

EVOLUTION PROFESSIONNELLE

La profession d’aide-soignant offre plusieurs perspectives de carrière, en voici quelques-unes :

  • Après trois années de cotisations sociales, l’aide-soignant peut se présenter sélection en institut de formation en soins infirmiers par la voie de la Formation Professionnelle Continue (FPC). Un aide-soignant devenu infirmier dispose de toutes les évolutions et spécialisations possibles
  • Une passerelle est possible pour obtenir le diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture car plusieurs modules sont en commun avec le diplôme d’Etat d’aide-soignant.

 

DOSSIER MÉDICAL À FOURNIR À L’ENTRÉE EN FORMATION

Les certificats suivants seront exigés le jour de la rentrée scolaire :

  • un certificat établi par un médecin agréé ARS   attestant que l’élève ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession;
  • un certificat médical de vaccinations, conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

Les vaccinations obligatoires pour les élèves aides-soignants sont :

  • DIPHTERIE – TETANOS – POLIOMYELITE (DTPolio)
  • Hépatite virale B + sérologie taux d’anticorps anti-HBs
  • COVID-19

Equivalences et allègement de formation AS

Pour:

IFAP : Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture

Fiche détaillée: FORMATION AP

 

La formation conduisant au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture comporte 44 semaines de formation théorique et clinique soit 1540 heures se répartissant en 770 heures de formations théorique et 770 heures de formation clinique.

 

La formation est financée par :

  • le Conseil Régional : https://www.maregionsud.fr/
  • l’employeur : Public (ANFH)
  •                      Privé (Transition-Pro)
  • le Conseil Départemental : https://www.departement13.fr/
  • Pôle Emploi : s vous êtes demandeur d’emploi, il est nécessaire de faire valider votre projet de formation auprès de votre conseiller avant d’entamer toutes démarches auprès des centres de formation.

Le conseiller Pôle emploi vérifiera avec vous votre situation par rapport à votre rémunération durant le stage et les possibilités de prise en charge ainsi que les conditions administratives liées à la formation.

 

RÉMUNÉRATION DES ÉLÈVES

  • Bourse Région
  • Docapost- sous conditions de dossier à remplir

 

FORMATION EN APPRENTISSAGE

L’IFAP du CH Aubagne propose une formation auxiliaire de puériculture en apprentissage avec le CERFAH. Le programme des études est identique à la formation classique, toutefois, la formation en apprentissage est réservée aux personnes de moins de 30 ans et s’étale sur 12 mois.

La formation en apprentissage est financée par l’employeur.

 

LES ONZE COMPÉTENCES DE LA FORMATION D’AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

COMPÉTENCE 1:  Accompagner l’enfant et son entourage dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de leur situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires

COMPÉTENCE 1 bis : Élaborer et mettre en œuvre des activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale adaptées à l’enfant ou au groupe

COMPÉTENCE 2 : Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de l’enfant, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer

COMPÉTENCE 3 : Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins

COMPÉTENCE 4 : Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant

COMPÉTENCE 5 : Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation

COMPÉTENCE 6 : Établir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage

COMPÉTENCE 7 : Informer et former les les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels

COMPÉTENCE 8 : Utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés

COMPÉTENCE 9 : Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins

COMPÉTENCE 10 : Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités

COMPÉTENCE 11 : Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques.

 

LES DIFFÉRENTS MODULES D’ENSEIGNEMENTS

  • BLOC 1 : ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DE L’ENFANT DANS LES ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE ET DE LA VIE SOCIALE
  • Module 1 : Accompagnement de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale
  • Module 1 BIS : Activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale adaptées à l’enfant ou au groupe
  • Module 2 : Repérage et prévention des situations à risque

 

  • BLOC 2 : ÉVALUATION DE L’ETAT CLINIQUE ET MISE EN OEUVRE DE SOINS ADAPTES EN COLLABORATION
  • Module 3 : Évaluation de l’état clinique d’une personne
  • Module 4 : Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement
  • Module 5 : Accompagnement de la mobilité de la personne aidée

 

  • BLOC 3 : INFORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES ET DE LEUR ENTOURAGE, DES PROFESSIONNELS ET DES APPRENANTS
  • Module 6 : Relation et communication avec les personnes et leur entourage
  • Module 7 : Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs

 

  • BLOC 4 : ENTRETIEN DE L’ENVIRONNEMENT IMMÉDIAT DE LA PERSONNE ET DES MATÉRIELS LIES AUX ACTIVITÉ EN TENANT COMPTE DU LIEU ET DES SITUATIONS D’INTERVENTION
  • Module 8 : Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés

 

  • BLOC 5 : TRAVAIL EN EQUIPE PLURI-PROFESSIONNELLE ET TRAITEMENT DES INFORMATIONS LIÉES AUX ACTIVITÉS DE SOINS, A LA QUALITÉ /GESTION DES RISQUES 
  • Module 9 : Traitement des informations
  • Module 10 : Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques.

 

Validation

Plusieurs types d’épreuves sont organisés pour évaluer les modules :

  1. Des études de situations,
  2. Des pratiques simulées en laboratoire de simulation en santé.

 

STAGES

Ils sont au nombre de 4, réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Trois stages de cinq semaines visent à explorer les trois missions suivantes de l’auxiliaire de puériculture :
    • Accompagner l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et sociale ;
    • Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences ;
    • Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.
  • Un stage de sept semaines, réalisé en fin de formation, permet l’exploration ou la consolidation du projet professionnel et le renforcement des compétences.
    Au cours de ces stages, l’élève réalise au moins une expérience de travail de nuit et une expérience de travail le weekend.
  • Cette formation doit permettre à chaque élève d’acquérir des compétences lui permettant de contribuer à une prise en charge globale des enfants en milieu hospitalier ou extra hospitalier.

Pour chaque stage l’ensembles des 11 compétences est évalué selon une grille définie dans le référentiel de formation, à partir d’un port folio.

Au terme des quatre stages, l’équipe pédagogique réalise le bilan des acquisitions de l’élève en établissant le total obtenu à chaque unité de compétence.

Chaque compétence est validée si l’élève auxiliaire de puériculture obtient une note au moins égale à la moyenne pour chacune d’elles.

 

TAUX DE RÉUSSITE AU DIPLÔME D’ÉTAT D’AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

 

 

EVOLUTION PROFESSIONNELLE

La profession d’auxiliaire de puériculture offre plusieurs perspectives de carrière, en voici quelques-unes :

  • Après trois années de cotisations sociales, l’auxiliaire de puériculture peut se sélection en institut de formation en soins infirmiers par la voie de la Formation Professionnelle Continue (FPC). Un auxiliaire de puériculture devenu infirmier dispose de toutes les évolutions et spécialisations possibles
  • Une passerelle est possible pour obtenir le diplôme d’état aide-soignant, en effet, plusieurs modules sont en commun avec le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture.

 

DOSSIER MÉDICAL À FOURNIR À L’ENTRÉE EN FORMATION

Les certificats suivants seront exigés le jour de la rentrée scolaire :

  1. Un certificat établi par un médecin agréé ARS attestant que l’élève ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l’exercice de la profession;
  2. L’interprétation d’une radiographie pulmonaire (datant de moins de 3 mois)
  3. Un certificat médical de vaccinations, conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisation des professionnels de santé en France.

Les vaccinations obligatoires pour les élèves auxiliaires de puériculture sont :

  • DIPHTERIE – TETANOS – POLIOMYELITE (DTPolio)
  • Hépatite virale B + sérologie taux d’anticorps anti-HBs
  • COVID-19

Equivalences et allègement de formation AP

Pour:


Pour nous contacter :

Instituts de Formations Paramédicales du Centre hospitalier Edmond Garcin
35, avenue des sœurs Gastine
BP 31330
13677 AUBAGNE cedex

IFSI : 04 42 84 71 55 ou 04 42 84 75 84

IFAS et IFAP : 04 42 84 75 85

Fax : 04 42 84 72 13

ifsi@ifsi-aubagne.fr

neque. Curabitur ante. sem, dolor. ut tempus elit. mattis quis, Aliquam Nullam

Nous soutenir

Améliorer l’accueil, la prise en charge de patients et la qualité de vie au travail.Aidez nous à financer des projets nouveaux ou innovants !

Faire un Don